Sénégal

nous-tous_5.76.1.jpg

Palmarin, est un village situé à 130Km au sud de Dakar, il est le bouquet final de cette quête du « faire ensemble ». Là-bas, les deux communautés musulmanes et chrétiennes vivent dans une harmonie étonnante qui ne semble exister nulle part ailleurs. Seraient-ils là, les seuls résistants au phénomène mondialisé de repli sur soi ? 

 

Partage des fêtes, des prières, enseignements mixtes, mariages interreligieux, conversions, … aucun des tabous qui semblent nous occuper dans le reste du monde, ne paraissent les préoccuper. 

 

Le Dieu prié ou le lieu de culte visité chaque semaine n'impacte jamais le respect porté à l’autre. Et rien ne distingue le musulman du chrétien dans la vie quotidienne du village.

 

Les élèves du lycée de Palmarin, et les habitants du village, par leurs réflexions, interrogations, témoignages, nous offrent une perspective heureuse sur ce que pourrait être un monde sans conflit communautaire.

 

Ils nous tendent aussi un miroir sans concession sur nos sociétés repliées sur elles-mêmes avec peu d’éducation à l’autre. Alors que dans le village, les chrétiens connaissent tous au moins une sourate, les musulmans récitent un “Notre Père” sans erreur. Cette normalité détonne dans ce village où la religion ne peut pas être conçue comme un outil d’enfermement et de replis.